• Nos amours contemporaines,  Nouvelles

    Épisode #3 / Entrouvrir

    Troisième Nouvelle de la série de l’été Nos amours contemporaines Le troisième épisode du défi de l’été risque de vous surprendre… Vous y croiserez entre autres un homme perdu qui sirote au matin un cocktail au bord d’une piscine privée, une femme déchirée qui aime comme personne et qu’on abandonne, un conseiller en développement personnel séduisant… Cigarettes, chlore, larmes et souvenirs de joie se mêlent en un ballet surprenant, dérangeant,…

  • Nos amours contemporaines,  Podcast

    Nos amours contemporaines : Le podcast

    Dès la rentrée d’octobre 2019, je vous proposerai un podcast audio hebdomadaire qui me met en joie. Sur le même thème que mon jeu littéraire de l’été, Nos amours contemporaines. Après les fictions, les réalités donc. Raconter, questionner, croiser nos histoires d’amours, observer comme elles nous traversent, y laisser résonner les enjeux propres à notre époque dont nous incarnons les questionnements, les doutes et les propositions de re-création, chacun et…

  • Nos amours contemporaines,  Nouvelles

    Episode #2 / Du sel au coin des lèvres

    Deuxième Nouvelle de la série de l’été Nos amours contemporaines Dans ce deuxième épisode du défi de l’été, nous rencontrons une jeune fille rêvant à son amour naissant sur une plage marseillaise bondée. La belle et timide Lilou nous embarque dans les souvenirs tout frais de sa rencontre avec un gosse de passage, tandis qu’en elle grandit l’ivresse vertigineuse du premier amour.

  • Les nouvelles déjà parues
    Nos amours contemporaines,  Nouvelles

    Episode #1 / Une goutte perle

    Première Nouvelle de la série de l’été Nos amours contemporaines Une goutte perle, roule sur un corps de femme nue, offerte, et nous plonge dans les pensées et émotions de l’homme bouleversé qui l’étreint. Un instant suspendu dans les airs, porté par les embruns du large et les odeurs de pins, où plusieurs vies menacent d’entrer en collision.

dictum ipsum suscipit et, nec libero. dolor leo.