Charlotte Magri

Textes, mots, images.

Bio

Dans une succession ininterrompue de détours, Charlotte Magri se voit être, avec une belle cadence, élève nantie des écoles françaises à l’étranger, petite fille mal coiffée habillant le HLM de sa bizarrerie colorée, volontaire passionnée dans l’humanitaire lointain, étudiante assoiffée de savoir à Sciences-Po, apprentie reporter courageuse et naïve, journaliste scrupuleuse dans une radio publique, militante associative libertaire, animatrice attendrie dans l’éducation populaire, assistante personnelle d’artiste millionnaire, maîtresse investie à l’école de la République, ou standardiste surmenée dans une usine à bonbon… Elle ne cesse de croiser des mondes, étrangère, outsider insatiable.

Ces voyages entre d’innombrables univers mentaux lui dévoilent un magnifique kaléidoscope de représentations du monde, où les facettes lui semblent parfois s’ignorer entre elles.

Plusieurs fils rouges relient toutes ces expériences.

L’enfance, d’abord, à travers un questionnement sur l’éducation et ses enjeux profonds, dans lesquels résonnent les interrogations contemporaines essentielles.

Également, la production ininterrompue, en contre-point privé de sa vie publique, de textes poétiques, narratifs et de recherche philosophique, ainsi que d’images créées sur sur la brèche entre la réalité et l’imaginaire, mêlant impressions photos, encre de Chine, techniques de gravure rudimentaire et pastel. Parfois les mots et les images se rencontrent dans la création de livres en exemplaires uniques qu’elle relie à la main.

En septembre 2016, son premier ouvrage, Lettre ouverte au ministre de l’Education Nationale, paraît aux Editions Stock. Au même moment, sa démission, acceptée depuis plusieurs mois, devient effective.

Elle se consacre désormais au travail de toute cette matière pour tracer des ponts entre les facettes du kaléidoscope, que ce soit en malaxant le verbe pur ou en mélangeant mots et images.

Ce qui l’anime en tant qu’auteur réside, au-delà de la nécessité primaire d’écrire, dans la recherche de nouvelles formes de créations artistiques qui croisent les disciplines, les genres, les perspectives et les représentations enracinées dans les paysages intérieurs. De l’hybride, du complexe, du fragmentaire relié, dans une recherche profonde et humble de sens, consciente des écueils contemporains que forment l’illusion d’un exotisme facile, ou la fascination tenace pour un avant-gardisme venue d’un autre siècle.

Au travers de l’émotion esthétique, une subjectivité peut s’universaliser au-delà du discours rationnel. La grâce de ce jeu de projection intime propre à l’art peut permettre à une création de contribuer à dogmatiser ou à modéliser une vision du monde plutôt qu’une autre. Elle peut aussi, et c’est là ce qui inspire Charlotte Magri, inviter à questionner les représentations installées, pour contribuer à irriguer le mouvement des consciences individuelles et collectives.

Parcourir le CV

 

Télécharger le Portfolio/CV